Imprimer
 

En France, chaque patient peut choisir le lieu où il sera soigné. C’est un droit. Dans la pratique, le médecin qui annonce le diagnostic de cancer à un patient propose un lieu de soins avec une équipe reconnue et expérimentée. Cela n’interdit pas de s’informer sur l’établissement proposé, en demandant notamment combien de patients y sont traités chaque année pour le même cancer (une bonne expérience est toujours corrélée avec un nombre suffisant de malades). Il est aussi possible d’envisager d’autres lieux de soins dans le secteur public ou privé, en s’adressant par exemple à des associations de patients.